Informations

Journée mondiale de l’eau 2022: Comment mieux protéger les eaux souterraines ?

Depuis 30 ans, l’ONU célèbre la Journée mondiale de l’eau le 22 mars. L’objectif est de sensibiliser le public à l’importance de l’eau douce et à lutter pour « l’eau propre et l’assainissement pour tous d’ici 2030 ». 

L’Objectif #6 de Développement Durable de l’ONU « Evitez de gaspillez l’eau » rappelle que la pénurie d’eau affecte plus de 40% de la population de la planète. 2,2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.  

Le rôle des eaux souterraines 

Saviez-vous qu’un pourcentage très élevé de l’eau – à l’état liquide – se trouve sous terre ? C’est pourquoi la Journée mondiale de l’eau 2022 met l’accent sur les « eaux invisibles dont les effets se font sentir partout ». Les aquifères sont chargés d’alimenter les rivières, les lacs et les zones humides, pour finalement atteindre les océans.

« La vie ne serait pas possible sans elles », explique l’ONU à propos des eaux souterraines, que nous parvenons à extraire grâce à des pompes et des puits. Dans les régions les plus sèches du monde, les eaux souterraines sont une ressource indispensable pour la consommation, l’assainissement, la production alimentaire et les processus industriels.

« Nous devons les protéger de la surexploitation et de la pollution qui peuvent conduire à l’épuisement de cette ressource, à l’augmentation du coût de son traitement et de sa régénération, voire à la paralysie de son utilisation », conclut l’ONU.

Quelle est le traitement de l’eau chez Hinojosa ?

Chez Hinojosa, nous sommes pleinement engagés dans le Pacte des Nations Unies et de ses Objectifs de Développement Durable. Nous considérons la bonne gestion de l’eau comme quelque chose de vital pour l’entreprise et l’environnement qui nous entoure. Il ne s’agit pas d’une simple déclaration, mais d’un fait étayé par des données à retrouver dans notre rapport RSE.

Dans notre cas particulier, nous n’utilisons les eaux souterraines que pour obtenir 2% de l’eau dont nous avons besoin pour fabriquer du papier et du carton. 60% viennent des eaux de surface et le reste provient du réseau d’eau potable ou d’autres organismes. Un approvisionnement qui, bien sûr, provient de concessions réglementées.

Notre engagement dans le développement durable

En plus de la mise en œuvre de systèmes visant à :

  • Minimiser notre consommation d’eau,
  • Traiter efficacement les eaux industrielles dans nos papeteries,

notre contribution à l’Objectif #6 de l’ONU se traduit également par de nouveaux investissements tels que l’installation d’une usine de traitement physico-chimique des eaux usées afin de :

  • Limiter les rejets dans le réseau municipal d’assainissement,
  • Minimiser la consommation d’énergie et de produits réactifs.

Cette station d’épuration effectue un traitement physico-chimique des eaux usées de l’usine, en utilisant une technologie de pointe permettant la réutilisation de l’eau dans le processus de production. 

Nous mesurons les effets de système innovant afin d’évaluer la mise en place d’autres installations de ce type dans nos autres usines d’emballage.

Amelie LaunayJournée mondiale de l’eau 2022: Comment mieux protéger les eaux souterraines ?